Une micro-crèche privée

une micro-crèche privée

– Accueillant 10 enfants par jour, âgés de 10 semaines à 5 ans révolus, en inter-âge.
– Gérée par Frédérique Alcaix et Amandine d’Autryve, associées fondatrices de la société Mes copains et moi

– Agréée par la Métropole de Lyon
– Conventionnée par la Caisse d’Allocations Familiales (les familles pouvant ainsi bénéficier de la Paje « Prestation d’Accueil du Jeune Enfant »)

Encadrement des enfants :
– 3 auxiliaires de crèche diplômées (CAP Petite Enfance, Auxiliaire de puériculture ou Educateur de jeunes enfants), ayant de 2 à 20 ans d’expérience professionnelle,
– Une référente petite enfance et adjointe de direction, diplômée Educatrice de jeunes enfants

 

Les fondatrices et leurs souhaits

Les fondatrices

Amies depuis l’université, Frédérique ALCAIX et Amandine D’AUTRYVE ont créé les micro-crèches Mes copains et moi en 2012 et 2013 à Lyon.

Avant de se lancer dans l’aventure « Mes copains et moi », Frédérique ALCAIX a exercé pendant 6 ans en tant qu’Avocat, à Paris puis à Lyon, où elle conseillait les entreprises sur les problématiques liées au droit du travail.

Amandine d’AUTRYVE était pour sa part juriste d’entreprise dans le secteur médico-social pendant 6 ans, en charge des aspects réglementaires et de projets stratégiques. Elle a obtenu en 2012 un MASTER 2 « Direction des structures sanitaires et sociales ».

Toutes deux jeunes mamans, elles ont mesuré à cette époque à quel point il était difficile de concilier leur vie de juriste avec leur vie de famille, et de faire garder leur enfant de manière sereine.

Elles ont alors expérimenté plusieurs types de mode de garde et ont été particulièrement séduites par l’accueil offert en micro-crèche. C’est ainsi qu’elles ont décidé de changer d’orientation professionnelle et de créer leur micro-crèche.

Elles ont ensuite confronté leurs idées à l’éclairage de professionnels de la petite enfance et ont élaboré ensemble le projet « Mes copains et moi ».

Leur objectif est que  « l’enfant soit heureux de venir à la crèche et que les parents soient sereins en confiant leur enfant ».

 

Nos formules d’accueil

– L’accueil régulier (sous contrat)

Votre enfant peut-être accueilli dans ce cadre de 1 à 5 jours par semaine ou en demi-journées (de 8h à 13h ou de 13h à 18h45).

Un contrat d’accueil définissant les jours de garde choisis est signé entre la structure et la famille.

– L’accueil occasionnel (hors contrat)

En fonction des places disponibles, vous pouvez confier ponctuellement votre enfant à la crèche pour des périodes non fixées à l’avance, à la demi-journée ou à la journée. Dans la mesure du possible, les places sont réservées une semaine à l’avance.

– L’accueil d’urgence

Il est réservé aux familles confrontées à une rupture soudaine du mode de garde ou de l’équilibre familial ou à un retour à l’emploi dans un contexte de précarité. L’existence ou non de l’urgence est appréciée par les gestionnaires suivant la situation de chaque famille, et l’accueil réalisé de manière occasionnelle selon les disponibilités du planning.

Formules d'accueil

Nos tarifs

Nos tarifs sont fixés suivant les charges d’exploitation de la structure qui ne reçoit aucune subvention de fonctionnement.

Quelque soit le type d’accueil, un tarif forfaitaire dégressif, en fonction du nombre de jours de garde est appliqué (comprenant les frais d’entretien, les repas ainsi que les activités proposées).

Pour l’accueil régulier sous contrat, le coût annuel de la garde est mensualisé et lissé sur 11 ,5 mois :

forfait hebdomadaire x 47 (5 semaines de fermeture par an)
11,5

Chaque mois donne lieu à un paiement plein, à l’exception du mois d’août pour lequel seulement une demi-mensualité est prélevée.

Pour l’accueil occasionnel, la facturation est établie sur la base du nombre de jours ou d’heures durant lesquels l’enfant a été accueilli au cours du mois.

Vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Cette allocation forfaitaire est directement versée par la CAF à la famille qui règle les frais de garde à la micro-crèche et est ensuite partiellement remboursée par la CAF, sur présentation d’une attestation de la structure.

Le montant de l’aide varie en fonction des revenus du foyer, de la situation professionnelle des parents, du nombre d’enfants à charge et de leur âge ainsi que les autres modes de garde éventuels de la famille.

 

To Top