2ème soirée thématique ouverte aux parents

Un deuxième thème a été proposé cette fin 2016 à nos familles, « le plaisir de désobéir« . Comment mieux comprendre son enfant pour lui proposer des limites éducatives adaptées ?

Ce titre est provocateur. Pourtant l’enfant de 0 à 3 ans ne désobéit pas par provocation, mais par besoin : besoin d’interagir, d’explorer, de connaître, de comprendre. Il a tout à découvrir et est avide de toutes les expériences : sociales d’abord, et physiques ensuite. Tout son être est orienté – d’une certaine manière même commandé – par ce besoin de découvrir. La satisfaction de ce besoin lui procure un intense plaisir.

Doit-on pour autant satisfaire ce besoin intégralement et immédiatement ? Y-a-il du plaisir sans frustration, de la sécurité sans interdit, une différenciation possible sans limite ?

L’objet fut donc de débattre sur comment comprendre notre enfant, des limites dont il a besoin et de la manière dont cela questionne notre rapport à l’autorité. Une excellente réflexion sur notre rôle de parent et sur les clés pour apprendre à canaliser cette soif de découverte tout en étant une balise de sécurité physique et affective pour notre enfant.

 

 

 

Quelques témoignages encouragent ce genre de rendez-vous :

« La nouvelle génération de parents veut trouver un équilibre entre deux excès : le passé avec l’enfant qui a seulement des devoirs d’obéissance aveugle et l’ « interdit d’interdire » et ses enfants roisCette soirée était passionnante à ce titre car elle a rassuré chacun d’entre nous. »

« J’ai beaucoup apprécié cette soirée dont le thème au titre évocateur/provocateur m’a beaucoup plu. La psychologue a été très intéressante et très accessible. Elle m’a beaucoup apportée. J’ai maintenant d’autres réflexes éducatifs avec mes enfants qui fonctionnent très bien. C’était également très agréable de pouvoir poser des questions plus personnelles et d’exposer les situations concrètes devant lesquelles on se sent parfois un peu désarmé. J’aurais aimé que mon mari soit là car bien que je lui aie fait part de son enseignement le talent d’Alice Benoît Paret ne se remplace pas ! »

« J’ai beaucoup apprécié ces échanges qui ont été très enrichissants, chacun ayant pu faire part de son expérience et de ses questionnements, auxquels Alice BENOIT-PARET, psychologue, s’est efforcée de répondre avec bienveillance et pragmatisme. A refaire prochainement ! »

To Top